Chargement

Aujourd’hui la musique s’écoute avec les yeux sur youtube, il devient évident pour nos artistes contemporains de créer un univers visuel fort. C’est avec les mêmes convictions, que j’accompagne les artistes en développement ou confirmés pour mettre en image l’émotion de leur chanson.

La musique s’écoute avec les yeux. Pascal Négre ex-PDG Universal Music

Réunir les meilleurs talents

Pour y parvenir il faut savoir fédérer les experts de chaque métier autour d’un projet artistique. Les clips sont généralement avec des budgets limités mais la liberté artistique offerte saura séduire les réalisateurs et le directeur de la photo qui verront l’occasion d’exprimer leur univers cinématographique. Nous allons tenter de répondre à comment produire un clip éco responsable, économique et original ?

 

L’enjeu des décors dans le tournage de clip éco-responsable

L’originalité d’un clip consiste généralement à trouver le décor que personne n’a jamais vu. On fait appel pour cela aux repéreurs, qui ont une connaissance illimitée des endroits insolites. L’avantage de tourner dans un décor naturel est d’éviter la construction de décors qui ont un impact conséquent dans le bilan carbone de la production de part l’achat des matériaux, leur transport, et leur évacuation.
Quand cela s’impose on fait appel aux chefs décorateurs et accessoiristes pour la construction de décors. Pour répondre aux normes d’éco conception on réfléchit le plus en amont possible au cycle de vie des matériaux. Avant l’achat de ceux-ci, on étudie des approvisionnements alternatifs et moins chers que l’achat neuf : la réserve des arts, Art Stock.

 

Maquillage coiffure et styliste, des experts aux services des artistes.

Pour une présentation des artistes impeccables, les coiffeurs et maquilleurs professionnels utilisent des produits bio respectueux de la peau et de l’environnement. Il en va de même pour le stylisme, où l’on privilégie le prêt des showrooms presse plutôt que les achats en magasin. En cas d’achat, on pense automatiquement à une seconde vie.

 

L’organisation est le mot d’ordre pour un clip de qualité et respectueux pour l’environnement

De nos jours, pour produire un clip de 3 minutes, il faut généralement enregistrer toutes les images nécessaires en une journée. Cela requiert une organisation millimétrée qui est pilotée par le premier assistant réalisateur. C’est lui qui dialogue avec le réalisateur et les chefs de poste pour optimiser le plan de travail. Il est en ligne de front, dans le dialogue quotidien avec les techniciens et les prestataires. Il est particulièrement sensible à véhiculer les messages de production éco responsable. Il lui revient avec le régisseur d’optimiser les transports pour réduire l’impact environnemental.
Enfin l’équipe de régie prend soin du tournage. Elle a la responsabilité de l’aménagement de l’espace de tournage de clip éco-responsable, parfois éphémère avec un espace loge pour les artistes, la table régie en veillant à s’approvisionner en produits locaux et de saison.
La production doit sensibiliser le manager de l’artiste, pour le prévenir sur l’organisation respectueuse de l’environnement. Afin que tout soit cohérent, on apprécie que l’artiste et son entourage se prêtent au jeu, en utilisant les VTC verts, en respectant les consignes de tri.

 

La pré production, le premier levier pour optimiser le budget et anticiper les questions écologiques

Même si la démarche éco responsable demande un travail supplémentaire pour changer nos habitudes, elle est bénéfique pour tous en créant un cercle vertueux. Chacun peut se sentir fier d’avoir fait son travail avec les bons gestes.
Tout cela commence dans les bureaux de production avec les chefs de projet, directeur artistique et directeur de production qui malgré la pression du projet, les budgets réduits et les délais généralement courts, s’affairent à préparer le tournage de clip éco-responsable avec les bons réflexes.

Cameras numériques et post production

Pour avoir vécu l’évolution de l’intérieur en tant que musicien puis en producteur de clips, j’ai vu l’industrie du disque se transformer radicalement. Abandonnant en masse la copie de disque physique pour laisser place au streaming. Dans la création de clip on a vu aussi les techniques évoluer radicalement avec le numérique. D’un côté, la technologie commençait à offrir de meilleure qualité que la pellicule, passant des formats SD, puis HD, et de nos jours de 4K à 8k et plus. On n’arrête plus la finesse de l’image.
D’un autre côté, la démocratisation des boîtiers numériques comme le canon 5D à fait émerger des Talents qui n’aurait pas eu accès à des caméras compliquées réservée à l’élite du cinéma. C’est en partie grâce à cela que se sont révélés des réalisateurs de talents sortis de nulle part signant des clips qui ont marqué des époques.

 

L’insoutenable usage du numérique

Bien qu’internet et le numérique ont démocratisé beaucoup de choses en brisant la chaîne d’une industrie bien huilée, il ne faut pas occulter l’impact de l’utilisation du numérique.
Même si aujourd’hui on associe la popularité de l’artiste au nombre de vues de son clip dépassant parfois le milliard, il faut rappeler que le streaming est extrêmement polluant, avec YOUTUBE qui se taille à lui seul 10% de la bande passante globale internet.

Alors même si le streaming a sauvé le disque du naufrage numérique, on est en droit de s’interoger aujourd’hui sur son impact, et les moyens d’y remédier ?

 

Mais qui sont les artistes engagés sur l’écologies ?

Lire l’article de Kobini avec : Roméo Elivis, Lord Esperenza, Pomme, Corine, Shaka Ponk, 

 

Music Declares Emergency :

https://musicdeclares.net/fr/a-propos