Chargement

Tourner vert coûte t-il plus cher ?

Maîtriser les coûts tout en préservant la planète, ces deux idées sont-elles compatibles ? En faisant appel à une maison de production engagée, vous allez pouvoir concilier ces deux préoccupations. Compte tenu de l’urgence de la situation environnementale, nous devons œuvrer dès à présent pour transformer les tournages. Plus responsable et respectueux de l’environnement, l’éco-tournage n’entraîne pas forcément de surcoût.

Verdir les scénarios : une tendance qui nous vient d’Hollywood

Certaines productions décident désormais de se lancer vers l’éco-tournage. Pour soulever des questions environnementales ou les problèmes de notre société actuelle, il fallait montrer l’exemple. C’est le pari lancé par la série événement de Canal + “L’effondrement”.

Cette série coup de poing cherche avant tout à prévenir sur l’effondrement de la société qui semble plus proche que jamais. Environnemental, sociétal ou économique, il est encore temps de trouver des solutions. Pour être en phase avec la thématique du projet, le mode de production devait absolument correspondre.

L’éco-tournage demande de se poser les bonnes questions sur les choix de production afin de préserver l’environnement au maximum. Vous devez alors penser à la gestion des stocks et à la façon de créer le décor. Toutes les matières premières peuvent être réutilisées dans d’autres scènes afin de limiter l’impact sur l’environnement. La mutualisation des transports permet d’acheminer le matériel avec un bilan carbone moindre et de faire en sorte que l’équipe soit réunie.

Hollywood pousse désormais à casser les codes habituels pour développer de nouveaux réflexes en matière de production. Cet engagement n’est pas réservé à certains producteurs mais doit désormais devenir la norme.

Faire des économies avec l’éco-tournage  ?

Contrairement aux idées reçues, le passage à l’éco-tournage permet de réaliser des économies importantes. Pour une production qui n’a pas recours aux bouteilles en plastique, près de 2 000 euros de dépenses peuvent être déduits du budget de production. Une économie de gobelets plastiques peut s’élever à 3 550 euros. Le simple fait d’utiliser une machine à café en grain, permet d’éviter d’avoir recours aux capsules, qui sont à la fois plus chère, et créatrice de déchet qu’il faudra évacuer en fin de tournage.

Le total peut rapidement atteindre plusieurs dizaines de milliers d’euros en préférant les batteries aux piles ou en optant pour un transport écologique. L’éco-tournage exige des efforts mais qui s’avèreront bénéfiques pour le budget. Les économies réalisées seront la clé pour des productions plus audacieuses avec des décors impressionnants.

Pour garantir un tournage éco-responsable, vous pouvez également faire appel à un référent “développement durable. Depuis peu, ces experts se multiplient à Hollywood. Leur rôle est d’indiquer les économies possibles en réalisant des choix écologiques. Parmi les productions qui ont pu profiter de ces conseils, on retrouve “The Amazing Spider Man : le destin d’un héros” avec 400 000 euros d’économies. Côté message vert, le dernier James Bond avec une Aston Martin électrique a fait parler de lui.

Vers une publicité plus responsable ?

La publicité se transforme désormais en vecteur de communication sur les nouveaux comportements à adopter. La conception se transforme mais le message doit également être plus centré sur les préoccupations environnementales.

Soyons clairs, la publicité possède toujours une influence sur les consommateurs. Chaque marque peut désormais prôner un message en faveur de la consommation éco-responsable. En démontrant que la consommation durable a un sens, elle peut permettre un changement des consciences et des habitudes.

La publicité responsable va à son tour influencer les consommateurs. Au lieu de se concentrer sur des désirs qui détruisent l’environnement, ils vont pouvoir se concentrer sur des produits éco-responsables. Si la solution consiste à moins consommer pour limiter son bilan carbone, la publicité va pouvoir passer le message en encourageant le recyclage ou la gestion des déchets. De plus, l’éco-tournage doit se concentrer uniquement sur un produit créateur de valeur et refuser ceux qui ont un impact néfaste sur la planète.